Une formation de pilote privé représente un enrichissement et un épanouissement personnels. D’abord, il y a le challenge que le futur pilote se fixe. Puis, grâce aux cours de théorie, il acquiert des connaissances en météo, aérodynamique, connaissances humaines, procédures opérationnelles, etc. En vol, cette activité, dans une dimension qui lui est étrangère, le remet en question et lui fait découvrir des aspects et des sensations hors du schéma habituel.

L’aérodrome d’Yverdon-les-Bains est un paradis pour l’aviation légère.

Il  possède  l’infrastructure  des  grands,  à  savoir  une  piste  en  asphalte  de  867  m éclairée  pour  le  vol  de  nuit (éclairage activable depuis l’avion en vol) etc., mais sans leurs inconvénients. Les abords du terrain bien dégagés contribuent à un haut niveau de sécurité opérationnelle.

Pour  ménager  les  riverains,  nous  utilisons  des  avions  très  peu  bruyants  et  avons  opté  pour  un  petit  circuit d’aérodrome.  Cette  particularité,  bienvenue  pour  l’apprentissage,  permet  un  grand  nombre  d’atterrissages par heure de vol et contribue à l’efficience du processus d’apprentissage.

L’école forme des pilotes privés à la licence PPL(A) (autorisant le vol dans les espaces aériens contrôlés) et LAPL(A)  (utilisable  hors  espaces  contrôlés),  toutes  deux  à  validité  internationale.  Elle  forme  une  dizaine de pilotes privés par année, dont certains continuent jusqu’à la licence de pilote de ligne.

En  ce  qui  concerne  la  formation  aux  licences  de  pilote  professionnel,  nous  en  assurons  donc  le  début jusqu’au  stade  de  pilote  privé  PPL(A),  la  formation  ultérieure  devant  avoir  lieu  dans  une  école  agrée pour cela. La  grande  disponibilité  de  notre  équipe  d’instructeurs  (soirée,  journée,  week-end)  permet  de  nous  adapter aux horaires de nos élèves et d’assurer aussi des formations rapides.

Notre  programme  d’instruction  comprend  également  des  extensions  vol  de  nuit  (NIT),  atterrissages  en montagne – glaciers (MOU) et vol de virtuosité (ACR). Pour la formation de base, nous utilisons 1 Piper type Super Cub, 2 Tecnam et 2 Robin. Les cours de théorie ont lieu d’octobre à février les jeudis (soir) et les samedis (journée), hors des vacances scolaires. Les dates sont disponible ici ! Le cours de radiotéléphonie est dispensé selon le même mode de mi-mars à mi-avril.

PRIX DE NOS FORFAITS POUR ASPIRANTS-PILOTES

Nous proposons 9 variantes de forfaits : 4 pour la licence PPL(A) et 5 pour la LAPL(A) en fonction des types d’avions choisis. Les élèves qui envisagent une formation ultérieure de vol de virtuosité ou du vol sur des avions historiques ont intérêt à commencer leur écolage sur Piper pour s’initier d’emblée à l’atterrissage « roulette de queue ».

L’élève paye 1/3 du forfait (3’000.-) avant de commencer à voler, le 2ème tiers lorsque les heures du 1er tiers sont consommées et ainsi de suite. L’élève  a  aussi  la  possibilité  de  se  faire  établir des  factures  mensuelles  pour  autant  qu’il  ait  déposé  une caution  de  Fr.  500.-  Le  prix  de  location  est  alors légèrement  supérieur,  ce  qui  augmentera  le  total  de  Fr. 400.- à 600.- selon le type de licence et le choix de l’avion. Notre  club  a  une  taille  qui  lui  permet  d’être  géré par  des  non  professionnels,  en  responsabilisant  les membres qui possèdent tous une clef des hangars et du bureau de briefing. Le  trafic  relativement  restreint  en  semaine  et  la  souplesse  de  notre  organisation  permettent  d’adapter  nos procédures à un apprentissage efficient.

Coût des licences

 

Ces calculs, basés sur la liste des prix établie le 1er mars 2016, sont établis pour une formation effectuée selon le minimum requis et peuvent être modifiés en tout temps par le Comité de l’Air Club, en fonction avant tout du prix de l’essence.